Passion chasse à l'orignal

Forum de chasse à l'orignal
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 comenfair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
big gilles



Nombre de messages : 29
Age : 59
Localisation : st-jean-sur-richelieu
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: comenfair   Dim 31 Jan - 20:40

comenfair pour savoir sil i a des ours dans ma rejion et dans le bois Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yug



Nombre de messages : 145
Age : 51
Localisation : Boucherville, Chasse zone 15...
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: comenfair   Dim 31 Jan - 21:07

Y'a pas d'ours a St-Jean-sur-Richelieu. Les plus proches sont au Zoo de Granby... Smile

D`habitude quand il y a des ours ont voit des pistes et des tas de marde.

Bye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big gilles



Nombre de messages : 29
Age : 59
Localisation : st-jean-sur-richelieu
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: comenfair   Lun 1 Fév - 12:49

lollllllllllll tres drole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alces alces



Nombre de messages : 303
Age : 72
Localisation : Mercier
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: comenfair   Lun 1 Fév - 13:31

Hé bien, au printemps commence par appâter des endroits avec de la nourriture qu'adorent les ours. Trouve un Dunkin Donuts, un Tim Horton ou autre qui voudra te donner les restes qu'ils mettent aux poubelles et mets ça à quelques endroits et va vérifier de temps en temps et si des ours viennent, tu auras beaucoup de traces. Place ça dans un endroit où il y a du sol mou légèrement boueux et tu pourras identifier s'il y a des ours chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big gilles



Nombre de messages : 29
Age : 59
Localisation : st-jean-sur-richelieu
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: comenfair   Lun 1 Fév - 14:14

merci a toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M tremblay



Nombre de messages : 328
Localisation : Bsl
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: comenfair   Lun 1 Fév - 18:21

Tu peux faire une recherche sur le forum.

Dans l'onglet recherce, tape ours et tu trouveras.

Patrice a déja donnée le fonctionnement pour chassé l'ours

_________________
Salut Invité pratique t'on hibou et si celui qui te répond vol dans les airs et bien recommence.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice S
Admin


Nombre de messages : 1806
Localisation : Bas St-Laurent
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: comenfair   Lun 1 Fév - 21:27

M tremblay a écrit:
Tu peux faire une recherche sur le forum.

Dans l'onglet recherce, tape ours et tu trouveras.

Patrice a déja donnée le fonctionnement pour chassé l'ours

Voilà:


LA CHASSE À L’OURS DE A à Z




Contrôle et patience


Tout est prêt en cet après-midi du 18 mai 2002. Caméra vidéo et appareil photo font partis de mon sac a dos de même que couteau, corde, palan portatif et lampe de poche. Je roule maintenant sur le chemin gravelé en direction de mon lieu de chasse. Il est 17h10. C’est un soir idéal ensoleillé avec un léger vent du nord-ouest qui sera en mon avantage pour ma progression vers mon mirador.

Rendu a l’entrée du chemin menant a mon site, je stationne mon Jeep et je revêtis mes vêtements de chasse ainsi que mon sac a dos. C’est arc en main que je me dirige vers ma destination.

Quelle n’est pas ma surprise de voir, une fois arrivé a mon mirador, que l’appât a été visité durant la journée. Je me dis que l’ours n’est pas loin et que l’attente ne sera peut-être pas très longue. Effectivement ce fût le cas car après seulement une heure d’attente un léger bruissement de feuilles sur ma gauche attira mon attention.

Un bel ours adulte se présente lentement a l’appât. Il est craintif, avance doucement a découvert puis s’arrête, me regarde et s’assit sur son arrière train en me faisant face, Après deux minutes d’observation, il prend un reste d‘os au sol et part manger en retrait. Quelques instants plus tard, il se relève et se dirige a nouveau vers l’appât. IL refait le même manège sans me donner de chance de tir et repart a couvert dans le bois. C’est finalement la quatrième fois qu’il se présente a l’appât et cette fois-ci mon ours n’est plus du tout craintif. Il se présente avec une très grande confiance et commence a travailler pour sortir les offrandes de l’intérieur de baril.

C’est a ce moment qu’il me donne la chance de tir. Il entre sa tête a l’intérieur du baril. Je profite de cette situation pour bander mon arc. Il relève sa tête et mâche les pâtisseries que je lui ai servies. Je prends ma mire, la positionne derrière son épaule et aussitôt qu’il baisse la tête c’est la décoche.

L’ours part en trompe pour finalement s’écrouler vingt-cinq mètres plus loin sous mes yeux. Il est 18h30 lorsque j’entends son dernier souffle. L’émotion est a son comble et je suis très heureux d’avoir réussi a déjouer mon gibier avec une aussi grande rapidité le premier soir de chasse.
L'ours de l'histoire:





Bien choisir son site d’appâtage



Pour réussir une chasse à l’ours, il faut qu’il y ait de l’ours bien évidement. Et au printemps, pour trouver de l’ours, plusieurs vont vous dire que l’ours fréquente les abords de lacs, rivières et ruisseaux.
C’est vrai! Cependant l’ours n’est pas exclusivement à ces endroits. Il peut arrivé dans bien des cas que votre site soit à plus d’un kilomêtre du plus proche plan d’eau et plusieurs ours fréquenteront vos appâts quand même. D’ailleurs mon site est situé très loin d’une rivière et ça ne m’empêche pas d’avoir un taux de fréquentation très élevé.

La chose la plus importante à rechercher c’est les signes d’ours laissés sur le terrain comme par exemple les excréments, traces de griffes sur les arbres(photo plus bas), sentier, vieilles souches éventrées et ainsi que les roches tournées sur le côté par un ours à la recherche de fourmis et d’insectes. Cette recherche de signes doit commencer idéalement un an avant le début de votre chasse. (Ce n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé)

Voici la photo de griffe sur un arbre.Les traces de griffes à rechercher sont dans les trembles autant que possible car l'ours y monte surtout le printemps pour manger les jeunes bourgeons.Les traces sur l'arbre de la photo date de quelques années,idéalement c'est de trouver des traces fraiches et moins fraiches sur le même arbre, ce qui vous assure d'avoir de l'ours dans le coin à tout les ans.



Une fois que vous aurez trouvé des signes sur une bonne longueur de terrain, (Au moins sur 1500 à 2000 pieds, pour que ce soit valable) retournez durant l’été vérifier si l’ours continue de passer dans le secteur. Si vos observations s’avèrent positives, vous pouvez trouver un endroit pour appâter.

J’affectionne particulièrement les endroits sombres de type sous-bois non loin d’un chemin forestier pour faciliter le transport des appâts, qui rappelons-le, n’est pas un travail de tout repos!!!

Entrez en forêt d’une centaine de pieds avec un sentier bien dégagé pour faciliter le transport des appâts. Et aménagez-vous un autre sentier, plus discret celui-là avec les vents dominant en votre faveur pour vous rendre à votre mirador. (Voir exemple plus bas) L’automne avant votre chasse printanière, allez râteler les feuilles une fois celle-ci tombé, vers la fin- octobre, et votre sentier sera sans odeur et silencieux le printemps suivant quand votre chasse va débuter.
Exemple de site:


Pourquoi deux sentiers? Tout simplement pour ne pas se faire repérer par les ours qui fréquenteront l’appât. Ils seront ainsi plus confiant lors de leur visite. Autre chose très importante, ne relier jamais les deux sentiers en marchant de votre mirador à l’appât sinon l’ours va deviner la ruse et développer une méfiance qui peut vous faire manquer votre chasse. Quand vous allez appâter, utilisez toujours le sentier servant à l’appâtage (sentier VTT) et quand vous allez chasser, utilisez le sentier discret menant au mirador et dernière petite chose, portez toujours des bottes différentes. (Une paire pour appâter et une paire pour chasser)


Comment placer le Mirador


Érigez votre mirador à une hauteur minimum de 15 pieds mais pas plus haut que 20 pieds si vous chassez à l’arc. Si vous vous placez trop haut, la zone vitale diminue considérablement. La distance entre l’appât et le mirador doit être entre 30 et 50 pieds maximum, si vous chassez à l’arc pour avoir une bonne pénétration de la flèche. Pour ceux qui chassent à la carabine, la distance n’a pas d’importance en autant que vous soyez à l’aise.
Il y a aussi les cabanes au sol qui sont très efficace comme cache. Tout dépend du type de terrain et de votre style de chasse que vous voulez pratiquer.
Un simple tas de branche peut suffir pour ce cacher au sol et ainsi avoir un meilleur angle de tir sur notre gibier.
Exemple:




Quand et comment appâter


L’ours sort de sa ouache entre la fin- mars et la mi- avril (Selon les régions).
Au début son alimentation va se limiter aux bourgeons (Moutonne) des arbres et l’herbe des champs. Une fois son estomac prêt, l’ours commencera à s’intéresser à la charogne et à tout ce qui lui tombe sous la dent. C’est pourquoi je vous conseil de commencer à appâter seulement au début- mai pour ne pas avoir à transporter des appâts inutilement. (De tout façon la loi ne permet pas avant)

Pour disposer les appâts, dites- vous qu’il faut que l’ours travail pour y avoir accès.
Utilisez autant que possible des matériaux naturel comme par exemple des billots de bois où des roches.(Photos plus bas) L’emploie d’un baril n’est pas mauvais non plus, (C’est ce que j’utilise) sauf qu’il peut rendre méfiant certain ours, surtout les ours trophés.
Certain chasseurs peuvent, à un moment où un autre, avoir de la difficulté à faire entrer un ours à l’appât de clarté sans savoir pourquoi ???? Et bien l’emploie de matériaux naturel peut régler leurs problèmes d’ours méfiant.





Sortes d’appâts


Pour choisir la sorte d’appât et bien tout ce qui se mange est bon pour appâter. Exemple : (Reste de boucherie, poisson, reste de table, moulé pour chien avec de la mélasse, blé d’inde concassé avec de la mélasse bovine, gâteau, tarte…etc…) Dans un appât il faut avoir de tout, comme de l’odeur pour l’attirer, une certaine quantité de nourriture pour lui combler l’estomac un peu, mais pas trop car il faut qu’il revienne régulièrement et des gâteries, pour que l’ours développe une dépendance.

L’emploie de sucrerie va faire en sorte que l’ours arrivera plus tôt à l’appât et il sera aussi plus régulier. À mes débuts en chasse à l’ours, j’appâtais seulement avec des restes de boucherie, du poisson et des restes de table ce qui faisait en sorte que l’ours fréquentait mes appâts que tard en fin de journée (Une demi heure avant le coucher du soleil) et principalement la nuit.
Mais depuis que j’emploie les sucreries, il s’est développé une compétition entre les ours, si bien qu’ils fréquentent maintenant mes appâts à tout heure du jour et principalement trois heures avant le coucher du soleil. Ceci fait une grosse différence entre un bon tir, (Luminosité plus grande) et un mauvais tir à cause de l’obscurité qui arrive.
Il faut quand même utiliser des appâts moins attrayant que le sucre car l’ours aime bien l’odeur qui s’en dégage et joue parfois même dedans. Autre chose à ne pas négliger, c’est d’étendre de la vieille huile à friture sur l’appât, (Pour que l’ours en mange) autour de l’appât et dans les sentiers menant aux appâts pour que l’ours s’imprègnent les pattes d’huiles et en ce déplaçant, il va crée des lignes d’odeurs et du même coup, ça va attirer plus d’ours à votre site d’appâtage.

Recommandation


Une fois que vous aurez trouvé un endroit fréquenté par les ours et que vos appâts seront visités régulièrement, il est temps de commencer la chasse.

Revêtez- vous d’un ensemble camouflage qui se confond à votre environnement et lavez- vous avec du savon inodore juste avant de partir pour la chasse pour la chasse. Vos vêtements devront idéalement être dans un sac ou une boite anti- odeur et revêtez- les seulement une fois que vous être sortie de votre véhicule. Pourquoi prendre autant de précaution??? Simplement pour mettre toute les chances de votre côté si jamais vous allez avoir affaire à un ours méfiant. Ceci est la méthode que j’emploie.
Mais une autre méthode tout aussi efficace, c’est, au lieu d’utiliser l’inodore, faite par exprès de laisser des odeurs. Plusieurs vont mettre de l’huile à mouche à l’appât en allant appâter et ils vont s’asperger d’huile de la même sorte avant de monter dans le mirador. D’autres vont laisser à l’appât un vieux t-shirt qu’ils auront porté pendant une couple de jour pour que l’ours s’habitue à leur odeur corporelle.
De cette façon, une fois dans votre mirador, si par malheur le vent venait par tourner et du même coup disperser votre odeur, l’ours ne serait pas inquiété par votre odeur qui lui serait familière.

L’apparition


Vous être bien installé dans votre mirador, quand soudain, il est là et il se dirige à l’appât. Surtout ne paniquez pas. Restez calme et ne faite pas de geste brusque.

Au début, l’ours est habituellement craintif et nerveux. Laissez-le prendre confiance car rien ne presse et plus l’ours sera à l’appât longtemps, plus vos chances d’avoir un bon angle de tir augmente.

Si vous avez pris soin de bien placer vos bûches ou vos roches, l’ours commencera à travailler pour accéder à la nourriture et du même coup vous aurez tout le temps voulu pour vous positionner afin de faire un bon tir.

Autre chose à ne pas négliger, c’est que dans certain cas, l’ours regarde vers le mirador pour voir si il y a un intrus. Dans ce cas là, et bien placez votre arc ou votre carabine devant votre visage pour camoufler les mouvements probable de vos yeux.

Conseils utiles


Protecteur d’appareil de détection.

Je vous recommende, si vous utilisez un appareil de détection de le protéger par un boitier de bois ou de métal.

Le premier, en bois entouré de clou, et le deuxième, en fer, contre les voleurs et les fortes dents des ours.




Bien attacher les objets servant à appâter.

Très important d'attacher chaudière, barril et tout autre objet non naturel car vous pourriez les trouver assé loin de l'appât.

Bombes d’odeurs.

Une bombe ou plusieurs bombes d'odeur sont très utile pour démarrer un site.
L'avantage est que vous allez chercher les ours de très loin avec ça.

La bombe consiste simplement en une chaudière de 5 gallons en plastique. Placez y du poisson, ou tout autre sorte de nourriture qui à la particularité de ce décomposer rapidement tout en dégageant un solide parfum nauséabond et fermer la chaudière avec un couvercle étanche tout en prenant bien soin de laisser le tout mûrire au soleil pendant une bonne période.(environ 2 mois)

Une fois la bombe prête, attachez la chaudière au bout d'une grosse branche assé haute et inaccessible à l'ours.

Une fois bien attaché, percer des trous dans le haut de la chaudière ou tirez un coup de fusil dessus pour faire un trou dans le but de laisser l'odeur s'échapper.

P.S.Placez la bombe à une certaine distance de l'appât pour ne pas avoir à endurer l'odeur pendant votre attente sur votre mirador.

(Photo à venir)

Bye!

Et bonne chasse à l'ours à tous!!!!

_________________
Maudite belle maladie la chasse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orignal-com.zikforum.com/index.forum
DomGirard



Nombre de messages : 52
Age : 34
Localisation : chicoutimi
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: comenfair   Ven 19 Fév - 10:20

Très bon texte comme je les aime(avec photo cest le top), tu as repondu à beaucoup de mes question!!!!!! Reste à mettre sa en pratique pour débusqué l`ours trophé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: comenfair   Aujourd'hui à 22:58

Revenir en haut Aller en bas
 
comenfair
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion chasse à l'orignal :: Divers :: Ours-
Sauter vers: